Parcours de réussite : devenir chaudronnier

5janvier 2021
by mareussitepro

L’AFDET Occitanie Midi-Pyrénées a recueilli les témoignages de jeunes pour lesquels la voie professionnelle aura été celle de la réussite et de l’épanouissement. Regroupés par familles de métiers sur le site 55projets.fr, ces témoignages apportent un éclairage original sur la construction d’un parcours de réussite.

Nous vous proposons aujourd’hui de découvrir le témoignage de Fabien (34 ans), qui nous explique son parcours dans les métiers de la réalisation de produits mécaniques.

Depuis tout jeune, les métiers manuels me plaisaient ; lors de mon orientation en fin de 3ème et au vu de mes résultats et de mes capacités, l’équipe pédagogique et les conseillers d’orientation m’avaient vivement conseillé de poursuivre mes études en enseignement général, alors que pour moi le choix était tout fait : obtenir un CAP et intégrer la vie active.

Après un stage saisonnier dans une entreprise de chaudronnerie inox (PAGES INOX) mon choix et mon orientation étaient clairs dans ma tête.

En 1999, j’ai préparé le CAP / BEP ROC SM (Réalisation d’Ouvrages Chaudronnés et Structures Métalliques) en 2 ans au lycée Maréchal Soult de MAZAMET.  La vie active m’attendait mais à 15 ans on n’a pas encore les idées claires sur tous ses choix. Dès l’obtention de mon diplôme, mon employeur me convoque pour me proposer de m’embaucher mais à condition de faire 2 ans de plus en Bac Pro ROC SM (Réalisation d’Ouvrages Chaudronnés et structures Métalliques) en alternance au CFAI L-R (Languedoc-Roussillon) de MONTPELLIER, car lui même recherchait une main d’œuvre qualifiée de qualité. En 2001, et pendant ces 2 ans, je participe au MAF (Meilleur Apprenti de France) et l’année d’après à la sélection nationale des Olympiades des Métiers dont je suis sorti second.

Mon premier challenge a été l’obtention du diplôme mais en plus avec mention ! Avec cette mention vous vous doutez bien que je ne pouvais pas en rester là !

En 2003, j’intègre le BTS ROC SM en alternance au CFAI L-R de MONTPELLIER pour en sortir 2 ans plus tard 2ème de ma promotion. Dès l’obtention de mon diplôme, pour moi la boucle était bouclée, je voulais travailler. J’intègre l’entreprise PAGES INOX.

En 2014, 9 ans après mon BTS, j’intègre la licence Pro SMAS (Structure Métallique et Assemblages Soudés) en alternance à l’IUT de NIMES pour l’approfondissement personnel et professionnel de la qualité en soudage. Je suis en parallèle les heures nécessaires pour pouvoir me présenter au concours IWT (International Welding Technical). Un an de galère pour se remettre dans les cours mais mon travail porte ses fruits.

En 2015, j’intègre, en plus de mon activité professionnelle, l’équipe enseignante de l’université de MONTPELLIER 2 sur le site de NIMES, ainsi que le jury de l’AFS (Association Française de Soudage) pour les épreuves de l’IWT en tant que professionnel.

Guidé par l’esprit de compétition, c’est en mai 2017 que je m’inscris au concours « Un des Meilleurs Ouvriers de France ». Après une grosse année de travail en 2018, en janvier 2019 j’obtiens le titre tant convoité de MOF en Chaudronnerie (Meilleur Ouvrier de France).

Mon message à celui ou celle qui cherche sa voie :

Ne pas avoir peur d’aller vers des métiers manuels et ne pas appréhender la formation par apprentissage.

Fabien BIAU

Ce témoignage est issu du Florilège des Réussites de l’Enseignement Technique 2019, réalisé par l’AFDET Occitanie Midi-Pyrénées.

Retrouvez d’autres parcours d’orientation réussis de jeunes issus de l’enseignement technique sur le site 55projets.fr.

Parcours de réussite