Parcours de réussite : devenir électronicien

10janvier 2021
by mareussitepro

L’AFDET Occitanie Midi-Pyrénées a recueilli les témoignages de jeunes pour lesquels la voie professionnelle aura été celle de la réussite et de l’épanouissement. Regroupés par familles de métiers sur le site 55projets.fr, ces témoignages apportent un éclairage original sur la construction d’un parcours de réussite.

Nous vous proposons aujourd’hui de découvrir le témoignage de Nicolas (28 ans), qui nous raconte son parcours dans les métiers de l’électronique et de l’Informatique.

En classe de troisième technologique, au collège Jules Vallès de PORTET/GARONNE, j’ai choisi de m’orienter vers une seconde générale. Mes résultats scolaires m’ont empêché d’y accéder ; aussi j’ai opté pour la voie professionnelle et postulé pour la préparation d’un Brevet d’Etudes Professionnelles.

J’ai eu la possibilité d’être admis au lycée Déodat de Séverac, de TOULOUSE, pour préparer un BEP des métiers de l’électronique. Au cours de cette formation, j’ai eu l’occasion d’effectuer une période de formation en entreprise de trois semaines. Ce stage a été très important car il m’a permis d’avoir un aperçu de ce secteur et des activités qui en découlent. J’ai validé mon diplôme en 2008.

Motivé par une poursuite d’études après le baccalauréat, j’ai choisi de postuler pour une classe de première d’adaptation, et non vers une classe de première professionnelle. J’avais en effet, envie de pouvoir rejoindre plus facilement un «second cycle long».

J’ai donc accompli une première d’adaptation au lycée Déodat de Séverac de TOULOUSE. Ce cursus m’a demandé des efforts particuliers, notamment en mathématiques où j’éprouvais quelques difficultés par rapport à ceux qui avaient eu un parcours « classique » en passant par une seconde générale. Ainsi, j’ai préparé un baccalauréat STI Sciences et Techniques de l’Ingénieur, spécialité Génie Electronique, que j’ai décroché en 2010 avec mention assez bien.

Dans le prolongement, j’ai décidé de préparer un DUT (Diplôme Universitaire de Technologie) en génie électrique et informatique industrielle, à l’institut Universitaire de Technologie de l’Université Paul Sabatier de TOULOUSE. J’ai accompli ce parcours en trois ans et non en deux ans comme cela est ordinairement le cas, car j’ai rencontré quelques difficultés extrascolaires comme la vie peut, quelquefois aussi, en réserver. J’ai validé mon diplôme en 2013.

Souhaitant enrichir mes connaissances et accéder à un niveau Bac+3, j’ai choisi de préparer, en un an, une licence professionnelle « conception et commande de systèmes électriques embarqués » à l’Université Paul Sabatier. Après avoir obtenu ma licence en 2014, j’ai postulé pour la préparation d’un Master « Systèmes et microsystèmes embarqués » également dans la même université.

J’ai accompli cette formation, qui se déroule sur deux ans après la licence, dans le cadre de l’alternance. Pour ce faire, j’ai trouvé une entreprise, en l’occurrence Continental, qui a accepté de me signer un contrat de professionnalisation. Là, j’ai enrichi mes connaissances, acquis de nouvelles compétences et validé mon diplôme en 2016.

Avant la fin de ma formation et pour anticiper mon entrée dans la vie active, j’ai commencé à chercher du travail et décroché rapidement un contrat chez Assystem Technologies, qui est un groupe spécialisé dans l’Ingénierie et l’innovation technologique.

Depuis 2016, je travaille dans cette même entreprise et j’éprouve, au sein de celle-ci de nombreuses satisfactions ; pour autant je vais partir prochainement car je viens d’obtenir un PVT (Permis Voyage Travail) qui me donne la possibilité d’aller travailler au Canada dans la région de MONTREAL pour parfaire mes connaissances dans l’ingénierie électronique.

Mon message à celui ou celle qui cherche sa voie :

La voie professionnelle ce n’est pas la fin. On peut aller très loin, il ne faut rien lâcher et continuer d’y croire.

Nicolas RAMADE

Ce témoignage est issu du Florilège des Réussites de l’Enseignement Technique 2019, réalisé par l’AFDET Occitanie Midi-Pyrénées.

Retrouvez d’autres parcours d’orientation réussis de jeunes issus de l’enseignement technique sur le site 55projets.fr.

Parcours de réussite