Parcours de réussite : devenir fleuriste

30décembre 2020
by mareussitepro

L’AFDET Occitanie Midi-Pyrénées a recueilli les témoignages de jeunes pour lesquels la voie professionnelle aura été celle de la réussite et de l’épanouissement. Regroupés par familles de métiers sur le site 55projets.fr, ces témoignages apportent un éclairage original sur la construction d’un parcours de réussite.

Nous vous proposons aujourd’hui de découvrir le témoignage de Marion (21 ans), qui nous raconte son parcours dans les métiers d’Art et de l’Artisanat.

Après une troisième au «collège des 3 Vallées» de SALIES-DU-SALAT, je suis partie en apprentissage.

J’avais effectué un stage de découverte en classe de quatrième et de troisième chez un fleuriste. Ainsi, j’avais pu apprécier l’environnement professionnel, et m’imprégner de l’atmosphère de la boutique et de l’atelier ; j’ai eu également un aperçu des activités, des relations avec la clientèle, et des contraintes, celles notamment liées aux rigueurs de l’hiver. C’est donc en toute connaissance de cause que j’ai décidé de mon choix d’orientation.

C’est à BLAGNAC, au Centre de Formation d’Apprentis Commerce et Services que j’ai préparé mon Certificat d’Aptitude Professionnelle.

J’étais apprentie chez un fleuriste d’ASPET, petite commune du Comminges. Alors qu’au collège je n’étais pas vraiment passionnée par les études, là, je prenais plaisir à travailler. J’ai validé mon diplôme en 2015.

Après le CAP, j’ai souhaité prolonger ma formation afin de décrocher un Brevet Professionnel de fleuriste. Pour élargir mes connaissances et enrichir mon expérience professionnelle, j’ai décidé de changer d’employeur. Pour cela je suis allée dans différentes boutiques pour me présenter et remettre mon Curriculum Vitae.

J’ai ainsi trouvé un maître d’apprentissage à SAINT-GAUDENS. C’est chez Christine Scotto «Aux Mille Roses» que j’ai préparé mon Brevet Professionnel. Je suivais en parallèle les cours au CFA de BLAGNAC.

Le fait de changer d’employeur m’a permis de découvrir d’autres techniques, d’apprendre de nouvelles «choses» et de travailler différemment. Cela a été pour moi très enrichissant. A l’issue de mon contrat d’apprentissage, j’ai eu l’opportunité d’être embauchée par mon employeur. Je suis ravie et travaille actuellement comme salariée dans le cadre d’un contrat à durée indéterminé.

En 2017, j’ai eu connaissance de l’organisation, par la fédération française des fleuristes, d’un concours : «l’Oscar des Jeunes Fleuristes». Avec ma collègue de travail, nous avons décidé, par amusement, et aussi par curiosité, de nous lancer dans ce défit. Classée première au niveau régional, j’ai participé aux finales qui se sont déroulées à PARIS, Porte de Versailles, à l’occasion du salon de l’agriculture.

Le fait de me lancer dans ce challenge m’a permis d’acquérir une plus grande confiance en moi et a suscité quelque peu le goût de la compétition.

Mon message à celui ou celle qui cherche sa voie :

Il faut se donner la peine de découvrir plusieurs métiers si l’on ne sait pas ce que l’on veut faire, et lorsqu’on pense avoir trouvé sa voie, il faut se donner tous les moyens pour réussir.

Marion CRINON

Ce témoignage est issu du Florilège des Réussites de l’Enseignement Technique 2019, réalisé par l’AFDET Occitanie Midi-Pyrénées.

Retrouvez d’autres parcours d’orientation réussis de jeunes issus de l’enseignement technique sur le site 55projets.fr.

Parcours de réussite