Parcours de réussite : devenir gouvernante

21décembre 2020
by mareussitepro

L’AFDET Occitanie Midi-Pyrénées a recueilli les témoignages de jeunes pour lesquels la voie professionnelle aura été celle de la réussite et de l’épanouissement. Regroupés par familles de métiers sur le site 55projets.fr, ces témoignages apportent un éclairage original sur la construction d’un parcours de réussite.

Nous vous proposons aujourd’hui de découvrir le témoignage de Valentine (28 ans), qui nous raconte son parcours dans les métiers de l’Hôtellerie et de la Restauration.

Après un Bac Scientifique spécialisation SVT (Sciences et Vie de la Terre), je souhaitais me diriger vers les métiers de l’hôtellerie, bien que ce choix ne corresponde pas aux aspirations de mes parents.

A force de persuasion, je suis enfin rentrée à l’école hôtelière en 2007. J’ai dû faire une année de mise à niveau « MAN » pour rattraper le niveau de connaissances de la filière hôtelière. Les cours m’ont passionnée tout de suite, et ont conforté mon envie de travailler dans l’hôtellerie de luxe.

Durant mon cursus, on m’a envoyée faire un stage de 4 mois en restauration au Luxembourg, plus précisément à l’hôtel Hilton cinq étoiles. Là, je suis restée en contrat à durée déterminée en tant que chef de rang, pour la fin de la saison estivale.

J’ai poursuivi ma formation par un Brevet de Technicien Supérieur : hôtellerie restauration, option B : art culinaire et art de la table, car les cours pratiques de cuisine me plaisaient beaucoup.

En première année de BTS, j’ai effectué un stage de 4 mois dans un hôtel trois étoiles, le palace de Menthon d’ANNECY. Cette période de formation en entreprise m’a confortée dans mes choix et aspirations. Bien que sensible aux plaisirs de la table, j’ai constaté que les métiers de la restauration n’étaient pas faits pour moi, car ils sont très physiques.

Pendant mes études, j’ai eu l’occasion de visionner un reportage ; “À l’école des palaces”, et j’avoue avoir été fort séduite par le métier de gouvernante et les perspectives offertes par cette formation.

A l’issue du BTS, que j’ai obtenu en 2010, et avant de rentrer en formation de gouvernante, j’ai fait une saison dans un restaurant étoilé au guide Michelin, le Flocon de sel de MEGEVE, avec pour Chef Emmanuel Renaut. Puis je suis partie à TOULOUSE au lycée des métiers d’Hôtellerie et du Tourisme d’Occitanie pour accomplir une formation professionnelle d’Assistante Gouvernante Générale. Là, j’ai eu l’occasion de faire un stage à l’Intercontinental Carlton de CANNES, ce qui a confirmé mon envie de faire ce métier.

Afin d’élargir mes connaissances, d’enrichir mon CV, et de savoir dans quel type d’entreprise j’aimerais travailler, j’ai effectué diverses saisons :

  • A SAINT-TROPEZ comme gouvernante d’étage au château de la Messadière, hôtel cinq étoiles
  • A COURCHEVEL en qualité d’assistante gouvernante générale au sein de l’hôtel cinq étoiles, Le Lana
  • A RAMATUELLE à La Réserve, hôtel palace de cinq étoiles

J’ai «décroché» un poste en CDD, au Georges V à Paris, en tant que gouvernante d’étage. Là, dans un environnement très différent, presque magique, de celui que j’avais connu avant, notamment en terme de moyens et de capacités organisationnelles, j’ai été confrontée à la nécessité de faire preuve d’une grande rigueur car le droit à l’erreur n’a pas sa place ici.

A l’issue de ce contrat, dans le cadre d’un CDI (contrat à durée indéterminée), j’ai intégré l’hôtel Prince de Galles dans le 8° arrondissement de PARIS.

Dans la continuité, j’ai voulu intégrer un autre palace, le Meurice, rue de Rivoli. J’ai dû quitter cet hôtel au bout de 4 mois, suite à un licenciement économique. En effet, à cette période, il y a eu les attentats de Paris, ce qui a entraîné une baisse de la fréquentation touristique.

Puis, j’ai intégré l’hôtel Plaza Athénée, comme gouvernante d’étage, j’ai beaucoup appris.

Par la suite, je suis rentrée en contrat à durée indéterminée au Royal Monceau car une évolution de poste m’était proposée. Malheureusement, d’autres attentats Parisiens on fait baisser encore une fois la fréquentation des hôtels et je n’ai pu bénéficier de cette promotion. Ainsi, Je suis restée près de 2 ans au poste de gouvernante d’étage.

Enfin, l’envie de voir d’autres rivages m’a gagnée et j’ai cédé à l’appel du large pour un emploi au Guanahani, joyaux hôtelier de SAINT-BARTHEMEMY.

En 2017, je suis revenue à TOULOUSE où j’exerce actuellement les fonctions de gouvernante générale à l’hôtel : La Cour des Consuls*****.

Mon message à celui ou celle qui cherche sa voie :

Faire preuve de curiosité, entreprendre des démarches, rencontrer des professionnels, aller sur le terrain afin de s’imprégner de ce qui fait l’environnement d’un métier et d’une profession.

Valentine VANDERBERGUE

Ce témoignage est issu du Florilège des Réussites de l’Enseignement Technique 2019, réalisé par l’AFDET Occitanie Midi-Pyrénées.

Retrouvez d’autres parcours d’orientation réussis de jeunes issus de l’enseignement technique sur le site 55projets.fr.

Parcours de réussite