Parcours de réussite : devenir intégratrice de cabine

11janvier 2021
by mareussitepro

L’AFDET Occitanie Midi-Pyrénées a recueilli les témoignages de jeunes pour lesquels la voie professionnelle aura été celle de la réussite et de l’épanouissement. Regroupés par familles de métiers sur le site 55projets.fr, ces témoignages apportent un éclairage original sur la construction d’un parcours de réussite.

Nous vous proposons aujourd’hui de découvrir le témoignage de Audrey (32 ans), qui nous explique son parcours dans les métiers de l’Aéronautique.

Scolarisée au sein de la MFR de DONNEVILLE (Maison Familiale et Rurale), j’ai eu l’occasion de faire, dès la quatrième, de nombreux stages en entreprise afin de pouvoir choisir plus facilement une orientation professionnelle.

C’est ainsi que j’ai effectué, en classe de troisième, un stage dans un institut de beauté. A la fin de celui-ci le tuteur m’a proposé de signer un contrat d’apprentissage.

J’ai donc commencé mon apprentissage en 2003 et préparé au CFA Jasmin de TOULOUSE un CAP esthétique cosmétique. Bien plus attirée par la formation pratique que celle relevant de l’enseignement général, j’ai eu quelques difficultés à décrocher mon diplôme. Bénéficiant d’une prorogation de mon contrat d’apprentissage, j’ai pu obtenir mon CAP la troisième année c’est-à-dire en 2006.

Confortée par cette réussite, j’ai préparé en alternance chez le même employeur un BP (Brevet Professionnel) esthétique, cosmétique, parfumerie.

Au cours de cette formation et dès la première année, un formateur nous a présenté le concours : «Les Olympiades des métiers» ou WorldSkills : compétition internationale des métiers, à l’image des Jeux Olympiques. J’ai souhaité participer et me lancer dans ce challenge qui, pour moi, représentait un formidable défi. Je dois dire qu’il n’y avait pas grand monde pour parier sur moi. Inconsciemment, l’envie de me dépasser, de prouver et de gagner, m’a incitée à m’entraîner sans relâche et à franchir les obstacles. Médaillée d’or aux sélections régionales, coachée par le staff du stade toulousain, j’ai intégré l’équipe des lauréats de Midi-Pyrénées pour participer aux épreuves nationales. Après la victoire au niveau national, j’ai fait partie de l’équipe de France et nous étions coachés, notamment, par Daniel Levavasseur, épéiste renommé.

Dans la catégorie « soins esthétiques », j’ai, en 2007, représenté la France à SHIZUOKA au Japon. Porte drapeau de la délégation française, nous avons défilé devant l’empereur du Japon. Médaillée d’argent, je dois dire que les Olympiades ont changé ma vie. J’ai gagné en maturité et en assurance, et j’ai réalisé des «choses» dont je n’aurais jamais été capable avant.

En 2008, j’ai obtenu mon BP et je suis partie travailler trois mois à NEW YORK.

Revenue à TOULOUSE, où j’ai rencontré mon compagnon, j’ai travaillé deux ans chez Body Shop puis, nous sommes partis dix mois en Australie. Cette expérience a été également très formatrice. De retour dans la ville rose, j’ai décidé de construire ma vie, de fonder une famille et d’élever mes enfants. Entre temps, en 2009, j’avais été sollicitée pour participer au coaching de l’équipe de Midi-Pyrénées à l’occasion des 40e Olympiades des Métiers qui se déroulaient à CALGARY au Canada.

En 2012, j’ai éprouvé l’envie de changer de métier, d’explorer d’autres horizons professionnels, sans savoir vraiment quoi faire. Le secteur de l’aéronautique étant sur le plan économique le plus important de Midi-Pyrénées, j’ai décidé de me renseigner sur la nature des emplois, j’ai visité plusieurs centres de formation afin de me rendre compte de visu d’une part, de la nature des activités, du cadre dans lesquelles elles se déroulaient, et d’autre part des débouchés qui en découlaient . C’était important pour moi de voir, de prendre conscience et d’essayer de me projeter.

Au terme de cette phase d’exploration, j’ai décidé de suivre une formation pour pouvoir devenir «intégratrice de cabine». Ayant le goût des activités manuelles, minutieuse, aimant travailler en équipe et désireuse de pouvoir apprécier l’aboutissement d’une tâche, ce métier s’avérait correspondre parfaitement à mes nouvelles aspirations.

En 2012, je me suis inscrite dans une «boîte d’intérim» afin d’accéder à une formation dispensée par AIRBUS. J’ai déposé mon CV qui a retenu sûrement l’attention puisqu’il a donné lieu à une série d’entretiens, puis de tests de personnalité et de culture générale. J’ai eu la chance de suivre à l’Afpa une formation intense de trois mois. J’ai passé mon diplôme d’intégratrice cabine et je suis sortie major de ma formation. A l’issue de celle-ci, j’ai enchaîné sur 18 mois d’intérim chez AIRBUS où j’ai dû faire mes preuves.

J’ai été reconduite sur cette mission. En 2014 on m’a proposé de signer un CDI et je peux dire que je travaille dans un environnement très agréable et je suis pleinement satisfaite de ma situation.

Mon message à celui ou celle qui cherche sa voie :

Soyez curieux de ce qui vous entoure et n’abandonnez jamais.

Audrey LACOSTE

Ce témoignage est issu du Florilège des Réussites de l’Enseignement Technique 2019, réalisé par l’AFDET Occitanie Midi-Pyrénées.

Retrouvez d’autres parcours d’orientation réussis de jeunes issus de l’enseignement technique sur le site 55projets.fr.

Parcours de réussite