Parcours de réussite : devenir restauratrice de mobilier ancien

25décembre 2020
by mareussitepro

L’AFDET Occitanie Midi-Pyrénées a recueilli les témoignages de jeunes pour lesquels la voie professionnelle aura été celle de la réussite et de l’épanouissement. Regroupés par familles de métiers sur le site 55projets.fr, ces témoignages apportent un éclairage original sur la construction d’un parcours de réussite.

Nous vous proposons aujourd’hui de découvrir le témoignage de Annaëlle (23 ans), qui nous raconte son parcours dans les métiers d’Art et de l’Artisanat.

Ma scolarité au collège s’est déroulée normalement, j’avais plutôt de bonnes notes, d’ailleurs mes professeurs ont été surpris, lorsque je leur ai dit, en troisième, que je voulais me diriger vers l’Enseignement Technique.

De bons résultats en art plastique et quelques aptitudes dans ce domaine m’ont amenée à postuler pour une classe de seconde Sciences et Technique Industrielle (STI) option : Arts Appliqués ; classe qui correspond à ce qu’on appelle actuellement la classe de STD2A. J’ai suivi cette formation au lycée des Arènes de TOULOUSE.

Bien qu’attirée par le dessin, je suis un peu «tombée des nues» ; j’avais le sentiment de devoir produire beaucoup de dessins, d’avoir à fournir un travail intense qui conduisait rapidement les élèves à être en compétition. Regrettant ne pas avoir de projet concret à mener, j’ai décidé, en fin de seconde, de me réorienter.

C’est ainsi que je me suis inscrite, en 2012 au lycée des Métiers d’art, du bois et de l’ameublement de REVEL et j’ai intégré directement la classe de seconde année préparant au Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP) ébéniste. J’ai obtenu le diplôme à la fin de cette année là.

Afin de compléter ma formation, j’ai préparé en 2 ans un BMA (Brevet des Métiers d’Art), diplôme de niveau IV, que j’ai obtenu en 2014. La première année, j’ai fait un stage chez un artisan et je n’ai pas perçu le petit élément déclencheur qui m’aurait permis de m’épanouir sur le plan professionnel.

Le stage de seconde année, que j’ai effectué chez un artisan passionné par la restauration de mobilier du XVIIe et XVIIIe siècle m’a, par contre, beaucoup apporté. Suite à cette formation, j’ai préparé un DMA (Diplôme des Métiers d’Art) Art de l’Habitat option : Décors et Mobiliers – spécialité : Restauration du mobilier ancien. Cette préparation, qui s’effectue en deux ans, m’a permis de révéler ma passion et de travailler sur la restauration de meubles d’exception.

En première année, j’ai eu l’opportunité et le privilège d’effectuer, à PARIS, un stage de cinq semaines au «Mobilier National». Ainsi, j’ai eu l’occasion d’approfondir différentes techniques de restauration et d’enrichir mes connaissances.

Après validation de mon diplôme en 2016, je me suis accordée une année sabbatique et j’ai voyagé en Amérique Centrale, ce qui m’a permis de m’enrichir sur le plan culturel.

A la fin de ce périple, de retour à REVEL en 2017, j’ai candidaté pour un emploi à LONDRES, mais je n’ai pas été retenue. J’ai alors exercé, pendant quelques mois des petits « jobs alimentaires» et j’ai rencontré mon compagnon, qui avait suivi la même formation que moi.

Cela fait maintenant sept mois que nous avons monté notre atelier de restauration de mobilier et adhérons à une coopérative d’entreprises qui héberge plusieurs entrepreneurs. Nous avons la chance d’avoir trouvé un local bénéficiant d’une devanture, dans le centre de REVEL et l’avons appelé : «L’Atelier aux 4 mains».

Je peux dire que pour les débuts, en termes de clients, nous sommes plutôt satisfaits. Le musée du bois de REVEL, avec lequel nous sommes en contact s’est d’ailleurs dit très intéressé par notre activité.

Mon message à celui ou celle qui cherche sa voie :

Il ne faut pas avoir peur de se tromper, l’échec n’est jamais fatal, il faut savoir faire preuve de curiosité. Tous les métiers sont accessibles aussi bien aux garçons qu’aux filles.

Annaëlle BEAUTES

Ce témoignage est issu du Florilège des Réussites de l’Enseignement Technique 2019, réalisé par l’AFDET Occitanie Midi-Pyrénées.

Retrouvez d’autres parcours d’orientation réussis de jeunes issus de l’enseignement technique sur le site 55projets.fr.

Parcours de réussite