Parcours de réussite : sculpteur tourneur sur bois

12janvier 2021
by mareussitepro

L’AFDET Occitanie Midi-Pyrénées a recueilli les témoignages de jeunes pour lesquels la voie professionnelle aura été celle de la réussite et de l’épanouissement. Regroupés par familles de métiers sur le site 55projets.fr, ces témoignages apportent un éclairage original sur la construction d’un parcours de réussite.

Nous vous proposons aujourd’hui de découvrir le témoignage de Tom (23 ans), qui nous explique son parcours dans les métiers du bois.

Au collège, je n’étais pas particulièrement attiré par l’enseignement «académique « qui était dispensé. Je ne manquais pas de capacités mais je vivais difficilement ma scolarité.

Originaire des Cévennes, j’aimais le bois et l’art de le travailler.

A l’issue de la troisième, je n’ai pas été très aidé par mes professeurs qui m’ont fait comprendre que je n’avais pas vraiment de choix et qu’il fallait que je m’engage vers la voie professionnelle.

M’étant renseigné sur les formations et l’enseignement dispensé au lycée des Métiers d’Art d’UZES, dont on m’avait vanté les qualités, j’ai choisi de préparer en deux ans un Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP) Arts du bois, option : sculpteur ornemaniste.

Pendant ma formation j’ai eu l’occasion de faire un stage de deux fois six semaines, chez Nicolas Gaussen, maître de stage d’exception, tant sur le plan humain que professionnel. Cela fût et reste pour moi une belle rencontre, je n’avais pas l’impression d’être à l’école mais d’avoir la chance d’être aux côtés d’un homme passionné qui me faisait partager sa passion et l’amour de son métier.

Á la sortie du CAP, en 2012, il m’était difficile de trouver rapidement un travail et, voyant ce que les élèves de marqueterie, dans l’atelier jouxtant celui où j’avais fait ma formation, réalisaient, j’ai eu par curiosité, envie de diversifier et enrichir mes connaissances. J’ai donc décidé de préparer, dans le même établissement, en un an, un CAP art du bois option marqueteur. Là, j’ai encore eu la chance de trouver un professeur sympathique et passionné, qui était près de ses élèves et qui leur donnait l’envie d’apprendre.

Cette année a été également riche d’expériences. J’ai refait un stage de trois semaines chez Nicolas Gaussen de SAINT-MAMET DU GARD et un autre de la même durée, chez Julien Ponse artisan d’art de BARRE DES CEVENNES. Au cours de cette année de formation, mon professeur de marqueterie nous a proposé de nous conduire aux journées portes ouvertes qui se déroulaient au lycée des Métiers du Bois et de l’ameublement de REVEL. J’ai découvert «le bahut», j’ai fait la rencontre des élèves et du professeur de spécialité Monsieur Jean Claude Grout. Il avait organisé à cette occasion une jolie exposition et mis en scène de belles réalisations.

Conquis, je me suis inscrit à la rentrée de septembre 2013 pour suivre une formation en CAP Art du Bois option tourneur (Préparation en un an).

J’ai effectué mon stage, en Lozère, à CHAMBORIGAUD, avec pour maître de stage Elisabeth Mézières et Alain Mailland deux artisans d’art qui font référence dans «le monde du tournage et de la sculpture sur bois».

En fin d’année, notre professeur de REVEL, a organisé, pour ses élèves un voyage, à AIGUINES dans les gorges du Verdon afin d’assister à un congrès international de tournage. Là, j’ai rencontré, dans une ambiance conviviale, un grand nombre de tourneurs. Ce fut pour moi une révélation et la concrétisation de ce qui se disait, à savoir que la corporation des tourneurs sur bois constituait une grande famille et que celle-ci était là pour m’accueillir.

De retour chez moi, à ANDUZE j’ai trouvé un local pour exercer mon métier. Mes professeurs et mes pairs, m’ont beaucoup aidé à monter mon entreprise qui s’appelle : «l’Eloge du Bois». J’ai eu l’agréable surprise, lors du vernissage organisé à l’occasion de l’ouverture de mon atelier de les avoir à mes côtés.

Depuis cinq ans je suis installé et exerce mon métier avec beaucoup de bonheur. J’anime des formations et accueille des jeunes lors de stages de découverte.

Mon message à celui ou celle qui cherche sa voie :

Il faut être curieux et persévérant dans les moments de doute.

Tom JUNG

Ce témoignage est issu du Florilège des Réussites de l’Enseignement Technique 2019, réalisé par l’AFDET Occitanie Midi-Pyrénées.

Retrouvez d’autres parcours d’orientation réussis de jeunes issus de l’enseignement technique sur le site 55projets.fr.

Parcours de réussite